écorse arbre, nature

LES MATERIAUX DU FUTUR

  • Notre invité : M. Clément LACOSTE
  • Enseignant-Chercheur
  • Centre de recherche des Matériaux Avancés à l’Ecole des Mines

Les matériaux sont l’horizon sensible de notre vie. Pendant des millénaires, l’être humain a fait preuve d’une créativité incroyable pour utiliser et transformer la matière.

Aujourd’hui, sous l’ère industrielle et des nouvelles technologies, la demande mondiale en matériaux explose, et cela au détriment des ressources de notre planète. Cette consommation massive et inéluctable soulève la question fondamentale de l’utilisation de nos ressources :

comment pouvons-nous freiner – durablement – l’épuisement des matières premières, tout en conservant notre confort de vie ?

En Occident, la question est éludée, quand d’autres continents investissent très massivement dans l’amélioration matérielle, qu’il s’agit de l’habitat comme des produits. Combien avons-nous dans le monde d’utilisateurs de smartphones, de véhicules, de chauffage ou climatisation à outrance !

Comment concilier le confort matériel d’une population mondiale dont la consommation de matériaux explose.

L’innovation en biomatériaux durables, naturels et renouvelables, aux performances techniques au moins égales en substitution de matériaux dits traditionnels, fait l’objet de recherches scientifiques intenses dans les quatre coins du globe.

materiaux renouvelable

A son niveau, ALMOE contribue à ces travaux de recherche à la fois très ambitieux et indispensables à l’équilibre des ressources planétaires. Actuellement, quelques nouveaux produits de haute technicité peinent à se frayer un chemin sur le marché mondial ultra-concurrentiel où les industriels veulent produire à bas coût, pour préserver leur marge ou maintenir comme en Europe leur compétitivité globale.

De plus, l’absence de recul sur leur durabilité à long terme malgré des analyses scientifiques prédictives, constitue sinon un autre frein ou moins un prétexte non négligeable, à ne rien changer et continuer à puiser dans nos ressources.

Aujourd’hui et pire demain, l’humain consomme chaque année 1,5 fois ce que la Terre peut nous donner.

La transition avec des «matériaux du futur» très innovants, produits du travail scientifique, ne peut être assurée qu’avec un soutien important à la Recherche des entités publiques et des populations.

Je soutiens l’Agence du développement durable et
la recherche scientifique indépendante :

Ainsi, les «biomatériaux » ont des avantages technologiques avérés: gain énergétique important lors de leur fabrication et utilisation, absence de toxicité pour le fabricant et le consommateur, impact nul sur la santé et l’environnement (confirmé par des analyses en laboratoire), sans oublier la création de nouveaux gisements d’ « emplois verts ».

Si ce champ de la Recherche est rempli d’obstacles, il relève le défi scientifique «soutenable» et c’est en impliquant le grand public que nos scientifiques feront bouger les lignes.

Invitation au débat - Votre avis nous intéresse !
Commentez, Partagez, Réagissez sur le développement durable !
L’URBANISME SENSITIF

Pour introduire une étude urbaine à la fois sensitive et « raisonnée », l’idée serait 2 min de lecture

3 réflexions au sujet de “LES MATERIAUX DU FUTUR”

  1. Bonjour,
    Il est évident qu’il va falloir modifier notre façon de construire, de produire et de consommer et qu’il faut arrêter de penser que c’est impossible ! Merci pour les travaux de recherche que vous faîtes, j’espère que cela incitera de plus en plus les politiques et les industriels à s’appuyer dessus !

    Répondre

Laisser un commentaire